Archives de l’étiquette : villeneuve de la raho

Juin 11

Nicolas Ouddane : session à la Raho

Retour d’une session bien sympatique !!!

En congés durant deux semaines, je décide de partager entre famille et passion, ce sera 3 jours de pêche chaque semaine, le reste à la maison !

Pour la première session, nous décidons d’allerattaquer le mythique lac de Montbel la session se soldera par un échec, les poissons n’étaient pas là, pluie, vent, chute de température, bref catastrophique. Malgré ca le plaisir reste le même au bord de l’eau.

Accompagné de mon ami William qui débute dans la peche à la carpe, pour cette deuxième session, je souhaite lui faire prendre du poisson, direction Villeneuve de la Raho !!!

Nous arrivons dans la nuit et premier constat, la tramontane souffle a vive allure et tous les postes côté camping sont pris, quand on n’a pas de chance, on n’a pas de chance, direction porte de

Bage sur un poste très caillouteux !!

6h00 du matin, les cannes sont prêtes à être mises à l’eau, la stratégie sera simple, amorçage massif sur deux zones à moyenne et grande distance.

Les montages seront eschés de bouillettes Spicy de la gamme JC PRODUCT accompagnés d’un stick composé d’un mélange de Dog food liver, Chenevis et Belachan de la gamme PARTICULES STICK BAIT, un mélange explosif pour une attraction optimale !

Premier départ pour William moins de deux heures après avoir tendus les lignes et il explose son record avec une miroir de 13 kg, je suis heureux pour lui, l’objectif premier était d’y faire prendre du

poisson et ça commence plutôt bien ! Il fera deux autres départs dans la matinée.

L’après-midi sera plutôt calme et il faudra attendre le début de soirée pour un festival … Quatre départ simultanés, là

c’est du sport !!! Un vrai régal. Tous les poissons sont calibrés avec une moyenne a 12 kg, c’est le top. La nuit elle aussi sera productive et nous apportera trois poissons de plus. Bilans de ces premières 24 heures, 10 poissons au sec plus quelques casses et décroches, nous sommes satisfait et motivé pour la deuxième journée !

La matinée est très calme, le vent a tourné et les carpes semblent avoir désertées la zone, je profite de cette accalmie pour aller faire les courses et reçois un coup de téléphone de William quelque

peu paniquer … Il a deux départ en même temps ! Le temps de revenir sur le poste, je le retrouve tout fier, il a assuré les deux poissons et un nouveau record à 15 kg ! Il est heureux et moi aussi, ça

me rappelle le souvenir de mes premiers poissons sur ces mêmes berges il y a 18 ans en arrière.

L’après-midi restera stable avec 3 départs de plus mais nous ne sortirons malheureusement aucun poissons, c’est ça aussi la pêche ! Nous nous rattraperont en début de soirée avec 3 départs coup sur coup et 3 fishs au sec dont une belle commune de 14 +++. La nuit semble prometteuse mais la tramontane se lève d’un coup avec des rafales à plus de 100 Km/h en s’amplifiant dans la nuit ! Ça devient dangereux et à 3h du matin nous décidons de plier et partir sur le petit lac de l’autre côté où nous serons un peu plus à l’abri et surtout assuré notre sécurité et celles des poissons (l’eau tape tellement fort que nous recevons des gouttes 20 mètre derrière, j’imagine les carpes arrivées au bord dans les rochés …). Le bilan de cette journée est un peu moins bon avec 5 poissons de pris mais l’essentiel est là, on a rentré du fish !!!

La dernière journée de pêche s’effectuera donc sur le petit lac. Changement de stratégie car nous avons que 8h devant nous, ce sera une pêche au spot avec une dizaine de billes sur fil soluble et un gros stick pour l’attraction. Les cannes sont tendues dans différentes profondeurs et diffèrent types de sols (Gravier, herbiers et vase). Moins de deux heures après un premier poisson nous rends visite, une petite miroir borgne de 5 kg.

Objectif rempli, on a touché un fish ! Le reste de la journée sera calme, et à 14h30, nous commençons à ranger le matériel quand tout à coup … Nouveau départ, un beau combat comme on les aime et après une bonne dizaine de minutes, c’est une carpe de 10 kg qui rentre dans l’épuisette juste avant de partir. Nous sommes super content, on n’a pas déménagé en pleine nuit pour rien !

Au cours de cette session, nous sortirons 17 poissons de 5 à 15 kg, une nouveauté pour William avec un précédent record à 6kg, de très bons moments, des carpes, du partage et de la convivialité, bref la pêche à la carpe à l’état pur !!! Fish addict !

Mai 21

Atelier initiation Fenouillèdes’Carps 4 eme session : Un grand Lac

Déjà la 4 eme session, Les jeunes étant de plus en plus autonomes c’est décidé on se tente Villeneuve de la Raho histoire de voir ce que donne un grand Lac.

A peine arrivés première bonne nouvelle, il n’y a personne (enfin bonne nouvelle s’il y a personne sur villeneuve c’est que ça doit pas être le festival).

Après la petite marche forcée (classique sur ce lac) et un coucou du Président de l’AAPPMA de Villeneuve, nous voici entrain de nous installer sous le soleil, mais en plein vent.

tout le monde prépare sa canne pour être prêt au moment du départ tant attendu

Mais la matinée s’écoule et rien, il n’y a pas beaucoup d’activité ou alors très très loin, hors de porté de nos petites 10 pieds (même des 20 pieds ^^)

Le repas de midi passe par là et toujours rien, quand tout à coup un détecteur hurle, enfin ça déroule, Matthias est le premier au contact et les copains à l’épuisette et c’est parti.

Après un très beau combat voilà le première commune au tapis.

Et bien sur celle ci repart à l’eau sous les applaudissements

Nouveau moment de calme, nous décidons alors d’aller faire un petit tour pour voir les autres carpistes dans la baie du camping, quand nous passons à côté des cannes, l’une d’elle démarre en trombe, Léo au contact, c’est lourd. Un beau combat tout en patience et voilà son record battu avec ce poisson de plus de 13 k

L’aprem passe tranquillement, nos jeunes se lancent dans la construction d’un tipi en aiguille de pain et Jacky et Laurian nous ont rejoint.

Nouveau départ c’est Warren en action et encore une belle au sec

Après une matinée difficile les poissons sont là et les jeunes sont ravis.

Il est déjà l’heure pour Francisca de nous quitter quand un départ soudain lui permet de faire un poisson sous les yeux de ses parents.

La demoiselle est applaudie par les passants et évidement tout le monde,c ‘est tout simplement parfait

La journée se termine doucement, il est temps de plier et refaire cette petite marche avec le matériel.

Encore une fois une journée juste parfaite pour petits et grands

Pour conclure la photo du fameux tipi

des aiguilles de pin, des branches, de l’ingéniosité et voilà on obtient ça

Bravo les Djeuns vous vendez du rêve

Avr 09

Journée villeneuve de la raho

Profitons de ce beau printemps qui s’installe pour renouer après un an et demi avec les berges très légèrement pentue de Villeneuve.

Nous pêcherons à 3 Germain, Jacky et moi. Cette petit journée de pêche me servira aussi de test pour mon retour au 100 % graines, on verra bien.

8 h nous arrivons au lac et direct première claque qui rappel un peu pourquoi un an et demi d’absence : des espagnols ont décidé de pêcher contre nous (en gros il doit y avoir 10 m entre leur dernière canne et la première des nôtres) Jacky a beau expliqué qu’il a amorcé la veille, rien y fait pour résumer la discussion ils s’en cognent.

Dans ce cas que faire ? en venir aux mains ou aller plus loin ?? nous choisissons l’intelligence et décalons un max sur la gauche.

9 h tout est tendu, les joies d’une petite demi heure de  spod font oublier les soucis du matin,  surtout qu’au final notre « nouveau » poste est abrité du vent alors que le poste crabé est plein vent.

la matinée passe et pas d’activité, pas de saut rien.. midi arrive nous décidons une double action, Germain étant le meilleur lanceur il va envoyer deux cannes en bouillette isolée le plus loin possible et moi je vais recharger à la graines mes 3 cannes.

je remonte ma canne la plus à droite pour la réamorcer et la reposer propre quand tout à coup une canne s’affole, c’est le départ libérateur ^^ Germain prend le contact et c’est parti pour le combat.

Une commune au tapis, pas mal la graine

On relance et ça pêche.

Olivier est venu boire le café et c’est à ce moment que les carpes décident de s’actionner à nouveau

graines 2 bouillettes 0  :mrgreen:

Mais Germain n’a pas dit son dernier mots Jean pierre, la canne la plus loin déroule, bouillette solitaire à la fraise.

17 h départ timide qui fini en retour sur la canne la plus au bord. Jacky à la manœuvre, un poisson chacun c’est parfait.

Avec Germain nous restons jusqu’à la tombée du jour mais il ne se passera rien de plus. Encore une bonne journée, du beau temps, des poissons.

Déc 03

Villeneuve le 30 Novembre

Le Samedi 30 Novembre sera la date de l’anniversaire surprise de Germain, qu’il faut donc éloigner

Idée facile, allons à la pêche, pour que cela fasse crédible je propose une journée à Villeneuve quinze jours à l’avance, et hop ça passe tout seul.

Sauf que la météo n’est pas tout à fait d’accord, temps instable pendant 15 jours, vent, pluie, ça tourne. Pour finir de rassurer Pascal Trehoux que j’ai en contact sur facebook est à la pointe du camping pas d’activité, pas de départ.

Bon tout s’annonce bien, on fera avec.

Nous arrivons porte du stade sur le coup des 8 h, Jacky n’est pas encore là donc on commence à réfléchir à l’installation.

Germain prendra le haut de la descente du stade, Jacky le bas (pour pêcher la bouée) et moi dans les cailloux (petit soucis ma centrale ne porte pas assez, surement les piles usées, on tendra l’oreille)

Jacky nous rejoint vers 8 h 15 tout le monde s’installe tranquille, le vent n’est pas aussi fort que prévu mais un orage commence à faire complètement disparaître le Canigou.

Marc arrive avec sa nouvelle moto pour faire un coucou et nous présenter la bête. Il repart vers 11 h et toujours rien.

Notre pêche est simple seul la bouée a été un peu amorcée d’un cinquantaine de bille maxi. Toute les autres cannes sont ou au sac ou au fil soluble rien de plus.

après avoir fait une pause repas, je décide de retendre un canne au pellet et vérifier les autres, au même moment texto d’olivier qui demande le résultat, et simultané un sifflement lointain. Et oui c’est bien une de mes cannes qui déroule à toute vitesse. Vu notre distance et la possibilité qu’offre villeneuve de laisser partir j’avais bien dessérer les freins.

Le temps d’arriver le poisson est bien loin, je prends le contact et attend Jacky pour lui offrir ce poisson de la reprise qui nous avez échappé en rivière. Secondé par Germain, il reprend tout le fil et ramène cette jolie miroir. La hot demon boosté a fait son travail

Bon par contre va falloir reprendre l’habitude de porter le poisson

Remise à l’eau, on retend les lignes.

Olivier nous rejoint au bord de l’eau pour voir un poisson (ce sera pas ce coup ci lol), et l’orage s’approche de plus en plus.

14 h les premières gouttes, mais ça ne durera pas, et à 16 h il fait un beau soleil, mais aussi beaucoup plus froid.

Nous décidons sagement de rentrer.

1 an après notre dernière visite content de cette journée à villeneuve, mission remplie, Germain éloigné, Poisson de la reprise pour Jacky, reste à faire craquer les rod mais ça c’est pour bientôt.

Nov 12

Une nuit à la raho le 9 – 10 novembre

Le temps est au beau fixe depuis quelques jours et cela fait un moment que nous n’avons pas pêcher ensemble avec Germain et Marc. Comme je suis en congé et que les deux partenaires finissent à midi, nous décidons de nous retrouver sur le lac de la Raho pour se faire un petit 24 h sans prise de tête.

Alors que Germain est déjà sur le lac, j’arrive à peine chez Marc pour le récupérer avec son matériel (je ferais l’impasse sur le trajet avec Dina qui suite à de petits soucis digestif m’a embaumé le kangoo). Et là bonne nouvelle il n’y a personne à la porte de Bages donc on crois le doigt pour que la situation reste la même le temps d’arriver sur place.

C’est le cas, juste 2 pêcheurs au carnassier sous l’olivier et personne d’autre, nous nous installons tranquillement,  les répères sont en place, l’amorçage aussi (en évitant les mouettes) et tout pêche.

16 h premier départ super violent sur mes cannes mais à la prise de conctact plus rien, je remonte et en effet le bas de ligne à explosé au niveau de l’ameçon, forcement ça marche moins bien.

Vers 17 h un carpiste s’installe sous l’olivier, après avoir sympathisé il s’agit en fait de Norbert Bernier, coéquipier d’alexis Aurouet, qui viennent de rentrer tout deux en Equipe de France de pêche à la carpe. Un gars fort sympa qui nous permet d’en apprendre plus sur le côté « ultra-compète » de la pêche à la carpe,certaines techniques employées, l’ambiance, le matériel, bref des choses fort intéressante qui montre bien qu’une même passion de base peut avoir des développement different pour tous et c’est cette diversité qui en fait la richesse d’ailleurs.

Nouveau départ sur ma batterie, toujours la canne la plus loin, mais décroche, la poisse ne me quitte pas ^^

Nous nous mettons à table et après manger départ sur la batterie de Germain qui nous met au sec une petite miroir

Nous retendons les lignes, un petit amorçage de rappel et il est temps d’aller au lit.

Pas de gros orage comme l’avait prévu la météo mais pas de départ non plus, germain nous fait deux brèmes pendant la nuit et moi une, mais pas de carpe.

7 h le jour est levé, nous sommes contrôlés par un garde pêche, puis nous prenons notre ti-dej dans la suite Fox xxl de Marc ^^ quand ma centrale emet un seul bip, en fait c’est Norbert qui à la recherche de son spod, est passé devant ma batterie qui deroulé (détecteur eteind ^^) il a pris le contact (heureusement) et nous a fait sonner une autre canne pour nous avertir. Merci à lui sinon on retrouvé une bobine vide ^^.

Apès un bon petit combat, une commune au sec

La malédiction est levée ^^. Manque plus qu’à Marc et la mission sera remplie avec un poisson chacun. En plus il le mérite car il a abimé l’anneau de tête de sa shimano long cast dans les cailloux 🙁 (heureusement celle -ci sera réparée par le magasin Riera contacté directement par téléphone du lac, si ça c’est pas du service ^^) .

Et c’est chose faite avant le repas de midi, Marc nous met au sec le plus gros poisson de la session une miroir de 16.5

Tout le monde a fait son poisson c’est le top.

Germain augmentera le score peut de temps avant de partir avec une nouvelle miroir.

 

Un bien bon 24 h avec de bon moment de rigolade et d’échange encore une fois. « Deux mondes » de la pêche à la carpe, à savoir le côté compétition et celui loisir, se sont rencontrés, ont échangé et tout ça dans la bonne humeur car on a tous en commun la même passion de base et le plaisir de se trouver au bord de l’eau.

Articles plus anciens «