Archives de l’étiquette : decathlon

Juin 17

Caperlan spodeeper 12 P 5 LBS

La canne à spod est un outil essentiel de la panoplie du carpiste encore plus si comme dans notre département la dépose et l’amorcage des lignes est le plus souvent interdite en bateau ou bateau amorceur.

Reflexion rapide, je n’ai pas envie d’investir une fortune dans une canne qui va me servir à propulser l’amorce (ce qui peut être une erreur nous le verrons plus tard) donc direct je pense décathlon et son très bon rapport qualité-prix.

Nous voila donc devant la spodeeper, moins de 70 euro, qui complétée par un moulinet decath, de la tresse ebay et un spod decath ou encore mieux le cul de bouteille (faudra que je fasse un article sur cet ustensile hautement technique ^^) fait un ensemble complet prêt à spoder à quasi 100 euro.

La canne en detail :

la finition est plustôt pas mal, anneaux trois pattes, renfort à l’emenchement, blank épais, ca sent l’outil basique mais costaud.

des petits détails comme les graduations présentes sur la cannes :

null

la forme de la poignée évite tout glissement et permet d’appuyer les lancers:

et en action alors ???

Première constatation on peut quasi tout envoyer sans crainte : des boules d’amorces de la taille d’une clémentine, des spod de toute tailles bien gavé et des spomb, elle envoie sans soucis.

Par contre bémol : le poid de la canne qui se montre un peu handicapant sur de longues sessions d’amorçage quand il faut repeter x fois le geste de lancer avec du poids.

Une bonne canne premier prix quand remplit parfaitement sa fonction de propulsion mais qui forcement (le prix se justifie aussi) à le defaut d’un poids un peu trop important.

null

Avr 08

Guillaume Boyer Caperlan – Pêche de la carpe – Espagne

par Guillaume Boyer

Composition, arrangement, enregistrement et mixage d’une illustration musicale de 03:00.

Cette vidéo est destinée à la diffusion sur internet.

Commande de Caperlan, marque spécialisée pêche du groupe Oxylane (Décathlon).

Avr 04

Rivière à Latour acte 2

Germain l’a dit on ne reste pas sur une défaite, il faut se remettre à sortir des carpes de rivière, donc il faut mieux se préparer (d’ailleurs au sujet de la rivière un futur reportage sur une session grillade pêche sur une mini retenue devrait sous peu voir le jour  😎  mais se sera pour plus tard) je vais ressortir les « vieilles » techniques : pêche à la methode .

Ce matin, j’ai donc fouillé dans le matériel du passé et j’ai retrouvé mes vieux in-line amorçoir nikel pour fixer dessus les boules de farine + graine.

Un zoom sur le plomb permet de bien voir sa forme spécifique qui permettra de fixer la boule de mix (bouillette écrasée – amorce-graine) proche

Les graines trempent et sont cuites, les bouillettes sont prêtes manque juste la farine pour lier le tout donc direction le magasin favori : Nature et Golf à Perpignan.

j’y trouve mes paquets d’amorces habituels : la bonne amorce 4*4 et le pv1 pour lier le tout

je trouve aussi le plomb feeder carpspirit (que j’utilise dans cet article : http://fenouilledescarps.fr/?p=695)

Entre deux averses je prend la direction de la rivière, une petite promenade sur le pont et je vois des chevesnes en activité dans le courant, par contre pas la moindre carpe dans le plus profond

14 h je suis en place batterie montée, il pleuviote un peu mais rien de méchant, le feeder rempli parfaitement sont rôle avec l’amorce bien collante, une bouillette flottante complète le tout.

la batterie est reculée au max pour éviter les cannes au dessus de l’eau

rien ne se passe jusqu’à 16 h où le detecteur s’affole et le moulinet dévide tout doucement, je prend le contact mais rien au bout, en fait ceux sont les algues qui dérivent se chargent sur la bannière et déclenche le frein.

Je plie tout vers 17 h 30 encore capot sur ce morceau de rivière…
mais je ne perd pas espoir j’y reviendrais en été, car ma prochaine session sera une nuit sur Caramany.

Mar 22

Opération carpe du 24 mars au 7 avril

une série de promotion décathlon en ce moment