Voilà un documentaire qui risque de faire beaucoup parler dans le monde de la pêche. Saint-Thomas Productions a tourné sur trois ans  un documentaire sur le silure en France, en qualité 4K. Le film de 52 minutes sera diffusé le 18 novembre à 19h sur la chaîne Arte. Il devrait s’appeler Les Dents de la rivière (de l’anglais River Jaws, c’est à dire les mâchoires de la rivière en traduction littérale). On y verra « des attaques au ralenti sur les pigeons d’Albi », « des rassemblements de plusieurs dizaines d’individus », mais surtout, et c’est nouveau, « des chasses collectives sur des gardons » ! Les poissons se rassemblent, encerclent et piègent leurs proies avant de se nourrir un à un… Ce film veut brosser « un portrait objectif d’un poisson devenu phénomène de société ». Espérons que ça ne lui porte pas préjudice.

 

 

 

 

source : http://www.peche-poissons.com/les-news/rendez-vous/docu-exclu-le-silure-sur-arte/

 

 

La 5eme édition du concours de pêche à la carpe de l’association Fenouillèdes Carps s’est tenu cette année du 23 au 25 octobre sur le lac sur l’Agly.
8 équipes et solo se sont affrontées pendant 72 h non stop pour capturer et relâcher après pesée  un maximum de cyprinidés (nouveauté cette année les silures étaient comptabilisés). Mais malgré tous leurs efforts et de nombreuses prises diverses : brochets, perches et gardons, aucune prise comptabilisable n’aura permis de les départager.
Cela n’a nullement entamé la motivation des participants qui ont immédiatement re-signé pour l’an prochain.
Un partenariat entre les associations Fenouillèdes’Carps et Pêche Sportive Narbonnaise et leur président respectif Thomas John et Pinaton Lionel va permettre de proposer sous peu un challenge pêche de plusieurs dates entre l’Aude et les Pyrénées Orientales. Tous les participants et l’Association remercient la commune de Caramany pour son accueil toujours aussi chaleureux d’année en année, l’aide de ses partenaires (Shimano et Riera Pêche), l’implication du Conseil Départemental et de la Fédération de pêche 66. Toutes ses bonnes volontés permettent chaque année de proposer ce concours qui est une réelle aventure dans un cadre magnifique.
A l’année prochaine