Rendez vous pris la veille, a l’arrache, avec germain pour tenter une matinée en riviere….

Le temps n’est pas de la partie, pas de pluie en vue, mais une Tramontane qui avoisine les 90/100 km/m !!!!!!

On décide donc d’un coin « un peu » a l’abri, mais malheureusement a l’ombre… ca va cailler !

La tentative d’amorcage des jours précédent semble avoir marché, la zone a été bien fouillée, mais je suis septique, le secteur a totalement changé suite aux crues de Novembre

Nous décidons donc de caler 2 lignes a la bille, Germain en pose une au maïs doux, et moi une dernière au faux maïs. N’ayant pas de centrale, je tente le spot face a nous et conseille a Germain un spot qui m’avait été bénéfique l’an passé….

Avec ce vent et sans centrale, c’etait peine perdue, mais il a ce qu’il faut !

Aucune activité en vue, on se met a l’abri comme on peut, et se réchauffe devant un bon café.

 

Les bips parasites vont bon train, les hangers se baladent sévère avec ce vent

 

D’un coup la centrale s’emballe….  Ca deroule !!!!!

 

Le combat n’est pas d’une grosse violence, après avoir mis les mains dans l’eau je comprend pourquoi  LOL  mais ça se défend bien, ce n’est pas un chevesne !

 

 

Le compteur  2015 est ouvert avec cette jolie coco  bien trapue  qui a succombé au maïs doux de Germain !!!!

 

Le jour fatidique du 31 décembre approchant a grand pas, il faut aller à la pêche pour faire notre dernier poisson de l’année 2014.

C’est parti pour ce 28 décembre.

Le froid s’est installé depuis peu, et ce matin 7 h il neige à St paul de Fenouillet ça sent la sessions rigolote en plus le vent s’est invité aussi et ça caille comme il faut. Si on ajoute à tout ça les grosses pluies des dernières semaine on a tout ce qui va bien pour pas faire du poisson ^^

Mais on lâche rien direction le bord de l’eau avec Michel

Bon ça caille sévère mais le Kangooping car nous sauve la vie en faisant un bon barrage au vent. La matinée ne sera pas productive, le café bouillant nous fait du bien, mais pas d’activité, pas de poisson vu rien. ça sent pas bon.

On sort l’arme absolu qui m’aura suivi tout l’année dans toute les eaux, les températures et les saisons ..

Et c’est reparti ça pêche pour l’après midi.

Le temps passe et rien. Mes parents amène leur chien au bord de l’eau et après un dernier café nous décidons de plier et c’est là que le miracle se produit, départ sur la canne de Michel au Mais doux.

Le combat n’est pas violent, je pense que l’eau extrêmement froide à bien calmer les poissons et leur énergie

et le poisson est enfin sur le tapis

 

et rencontre un chie par la même occasion

 

enfin voilà mission remplie meme au dernier moment et y a plus qu’a recommencer en 2015

bientot la suite