dsc_4955

Belle journée a Villeneuve, j’étais parti dans l’idée de me placer au niveau de la porte de Bages, arrivé sur place le niveau du lac étant bien bas, je me retrouve devant une haute digue de pierre où l’installation et les lancers auraient été particulièrement difficiles, je décidai donc de ne pas changer des habitudes et d’aller m’installer au niveau du stade, dans la pente de débarcation, coté villeneuve.

Le jour se lève et je remarque que les températures montante de ces dernier jours ont redonné un peu vie au lac, des mouettes, des canards, des cormorans, des migrateurs, tout se petit monde s’agite. J’aperçois quelques rond en surface, super même dans l’eau ça à l’air de bouger.

Batterie antiaérienne en place, prête à attraper plein de carpe !!

l’amorçage a été fait, le rangement du poste aussi, bon et bien il ne reste plus qu’à attendre les mémères

et les heures passent, sans un bip.

Les températures fraiches du matin font places à des températures limites estivales, je me retrouve rapidement en t-shirt, en plus pas de vent.

Déjà midi et je repère une activité plus à droite de mes cannes, des bubulles, ah peut être qu’elles sont là, je ramène ma canne de droite et la relance au niveau des bulles que j’ai vu.

Puis les heures passent de nouveau.

Heureusement que c’est une belle journée dégagée, je contemple autour de moi avec comme meilleur vue le Canigou en lire de mire.

Il y a aussi le traditionnel balai des canoë kayak et autres avirons

16h30, BIP BIP bip bip, et rien, surement un petit blanc qui a toucher mon esche,

17h00 fin de journée pour moi, repliage du matériel un peu déçu du résultat, malgré cette belle journée. Mais c’est pas grave. Cette journée m’aura au moins permis de tester tranquillement  mes nouvelles cannes. Ce n’est que parti remise.

img_4452

Il faut commencer en rendant à César ce qui lui appartient un grand Merci à la société Gravise pour ces autocollants, rapidement réalisé et au résultat nikel.

 

 

 

Ce matin promenade à la poste un colis ne rentrant pas dans la boite au lettre, mais qu’est-ce donc ??

 

En effet le colis est tout en longueur, un rapide coup d’oeil a l’étiquette (faudrait pas que le colis soit piégé ^^).

C’est la Gravise international corps qui m’envoie ce paquet, donc les autoc promis par Patrice mais le paquet est sacrément grand pour des autoc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques coups de cutter après voila le tout déplié, c’est pas compliqué, ç’est grand comme la  table 😯

 

Découpage direct et mis en place sur le Kangooooooooo

 

  

 

Patrice avait glissé une surprise dans le paquet, c’est promis nous l’ouvrirons quand nous passerons les 20 kilos (faudra faire gaffe dans le fourreau), encore un grand merci, je recommande vivement cette société pour vos créations autocollant ou gravure, délais de fou, finition nickelle, bref du tout bon.


Née en Janvier 2012, avec pour seul but et motivation passer de bons moment au bord de l’eau et le faire partager. Les status de l’asso sont en cours de dépôt, puis viendra le moment de l’affiliation GN carpes et ainsi la possibilité d’organiser des événements conviviaux au bord de l’eau.

Nous vous tiendrons informé au fur et à mesure des avancées.

img_4455

Dans la nuit de dimanche à lundi la Tramontane c’est renforcé, Germain veut faire une journée sur le barrage mais il faut trouver un endroit un peu abrité, nous nous donnons donc rendez-vous au dernier secteur de nuit, la plage de la Coudala.

En arrivant sur site Germain et Dina sont déjà là, Dina est très en forme, matinaux ces épagneuls … Sur la plage, un Biwy et un rod pod. Première constatation impossible de s’installer face au vent cela va être insupportable. Nous nous positionnons donc sur une plage plus proche du barrage mais abritée du vent.

J’installe ma batterie dans un « trou » qui l’abrite complètement du vent (sans pour autant supprimer les bip parasites vivement les nouveaux détecteurs)

Pendant ce temps Dina commence son inspection méthodique des lieux.

Les cannes sont tendues, boostées, amorcées il ne reste plus qu’à attendre.

Pendant ce temps le carpiste installé dans la zone de nuit sort de son biwy, nous décidons d’aller taper causette, il est là depuis 3 jours et pas un départ malgrès un bon amorçage décidement les carpes de l’agly ne se livrent pas facilement.

 

 

Nous prenons la température de l’eau, bilan fait pas bon prendre un bain : 6 degrés max. Les carpes doivent être bien au chaud près du feu oui.

Encore une fois pas de poisson ça devient une habitude qu’il va falloir changer bien vite ^^

Je quitte la zone à midi, Germain pliera dans l’après midi sans plus de réussite

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mot de la fin pour Dina qui aura cherché toute la journée sans trouver, la pauvre…