dsc_4640

Germain ayant eu ses cannes il y a peu, nous décidons d’aller tester le tout à Villeneuve.

Rdv est donné : le samedi 13 janvier à 7 h 30 au stade, à cette heure nous serons prêt pour la pêche au lever du soleil.

très très peu de vent sur le lac, la température de l’air et de l’eau n’est pas très froide, l’installation des deux batteries commence et se passe sans souci. Je choisi de pêcher une bouée sur ma gauche et les deux autres cannes au large, Germain sera plus à droite (mis hauteur de la descente de mise à l’eau) : un post que nous avions pêcher avec réussite tout les deux.

Marc, arrivé entre temps, s’installe encore plus à droite pour pêcher la hanse à plus courte distance (ce qui ne sera pas sans soucis …)

Mes deux camarades commence un amorçage léger à bouillette, tandis que je choisis d’amorcer plus lourdement au spod amorçage a base de pellet maïs. L’activité des poissons est faible, on voit très peu de sauts, le soleil se lève et avec la gelée du matin nous rappelle que nous sommes en hiver …

Matinée calme, quelques bip de poisson blanc mais rien d’alarmant. Le bal des joggeur et vttiste commence on se croirait au printemps. Midi approche et toujours rien, quand tout à un départ régulier sur ma canne centrale où j’ai mis le plus de pellet sur une bouillette tutti frutti le poisson se défend bien usant de son poids et après une belle bataille une miroir de 12 kilo est sur le tapis de réception

Le courage et l’espoir sont revenus, on ressort le spod et c’est réparti pour du rappel aux pellets.

Nouveau départ toujours sur ma batterie, c’est Marc qui va sur le poisson, un beau combat s’engage de nouveau mais il sera écourté par une décroche : verdict hameçon ouvert – dommage l’effet de la tresse en corps de ligne surement et de son absence d’élasticité.

Le beau temps s’installe, plein soleil et les avirons commencent leur promenade mais certains se rapprochent aussi dangereusement des lignes …

Nouveau départ sur la batterie de gauche, départ de fou furieux cette fois-ci, c’est Germain qui s’y colle et vu le combat on espère un gros poisson.Après un bon 1/4 d’heure la carpe rend les armes et il s’agit d’une superbe commune de 10 kilo (petit mais costaud le bestio ^^)

On retend la ligne, l’heure du goûter approche et là : départ de dingue les 3 cannes de Marc d’un coup et au bout des lignes ben un aviron … la rameuse s’excuse on relance et la partie de pêche continue mais pas pour longtemps de nouveau un groupe de bateau arrive et cette fois-ci c’est 5 cannes qui partent donc une belle panique. On gère la crise tant bien que mal et avec le sourire, mais la personne qui encadre les bateau trouve de bon goût de venir s’excuser (ce qui part d’une bonne intention) soucis il fait des ronds avec son bateau à moteur devant ma batterie (ce qui est de suite moins bien) c’est un miracle qu’il n’attrape aucune ligne (en tresse en plus) avec son hélice.

La journée se termine il n’y aura plus de départ (aviron ou poisson) mais une bonne partie de pêche avec un partage des départs qui nous aura permis au trois de batailler avec un poisson, pour les bateaux ca reste anecdotique peut être que les  220 hectare du lac ne sont pas assez grands ou alors les bouées ne sont pas assez grosse ….

img_4430

C’est fait le nouveau permis en poche, après une petite session sur Villeneuve de la Raho (dont je ferais un résumé sous peu), nous préparons une nuit sur le barrage sur l’Agly dans la zone du premier secteur de nuit (prêt du pont d’Ansignan).

Le froid va être de la partie mais il peut être synonyme d’une bonne surprise.

Voici quelques clichés pour vous montrer à la fois le secteur ainsi que le niveau du lac.

Je pense refaire des clichés complémentaire mercredi qui vient

Bienvenue sur Le site du club Fenouillèdes’Carps, celui-ci va s’étoffer au fur et à mesure ces prochaines semaines et des projets.

Notre seul but et motivation passer de bons moment au bord de l’eau et le faire partager.

 

A très bientôt sur les rives.