Juin 12

lot de matos carpe a vendre

Christian Catala stoppe la pêche pour un moment, voilà la liste de ce dont il se sépare

4 Nash sirène rs1 avec centrale 350 eu
1 skypod 250 eu
1 sac pesée trakker neuf 40 eu
1 moteur rhino vx 44lbs 120
1 écho lowrance 5xhdi avec support et sonde 250
Biwy starbait G2 A TERRA avec casquette 250 eu
Pneumatique viamare 250t neuf 250eu
Si jamais on me prend le lot je donne 30 kg de billes NRGI BAIT avec pellets, farines et graines plus tout mon petit matos

Juin 08

fenouillèdes carps sur tv sud

merci à la fédération 66 pour cette superbe journée

Mai 21

fox impact spod vs Spomb


Ayant fait récemment l’acquisition du spod de chez fox je profite de l’enduro petit david pour le tester et comparer a l’indétrônable spomb.

Je ne suis pas un lanceur grande distance, mais le vol de spod m’a l’air très proche de celui du spomb. Point positif le chargement est plus simple si on amorce seul on va carrément plus vite.
C’est du costaud il tapé une paire de fois sur les rochers de la digue en revenant et zéro soucis. Il s’est toujours parfaitement ouvert.

Point négatif, le système d’ouverture créé une grande résistance dans l’eau quand on ramène le spod, donc on fatigue plus vite qu’avec le spomb et surtout pas de trajectoire rectiligne au niveau du retour.

Une bonne alternative au spomb avec comme toujours des avantages et inconvénients.

(les photos sont prises du site http://www.1max2peche.com/fox-impact-spod-la-nouvelle-bombe-de-chez-fox/)

Mai 17

résultat enduro petit david 2016

on s’en est pas mal sorti ^^

 

Mai 04

L’Australie va utiliser le virus de l’herpès pour lutter contre l’invasion de carpes dans ses fleuves

L’ Australie compte répandre dans ses cours d’eau une forme du virus de l’herpès pour éradiquer la carpe commune, une espèce invasive considérée comme « le pire parasite d’eau douce » de l’île-continent.

Quinze millions de dollars australiens (9,7 millions d’euros) vont être alloués au plan national pour le contrôle des carpes, un poisson introduit en Australie au milieu du 19e siècle. Barnaby Joyce, ministre australien de l’Agriculture qui s’était rendu célèbre pour avoir mené un combat impitoyable contre les chiens de Johnny Depp entrés illégalement en Australie, a indiqué que les nuisances générées par la carpe commune coûtaient chaque année à l’économie 500 millions de dollars australiens. Sa capacité à survivre dans des eaux chaudes et avec de faibles niveaux d’oxygène a permis à la carpe commune (Cyprinus carpio) de proliférer, notamment dans l’Etat de Victoria et celui limitrophe de l’ Australie-Méridionale. Dans certaines zones, des voies navigables sont devenues complètement boueuses à cause de la forte population de carpes, qui déracinent les plantes aquatiques, et près de 90% des poissons endémiques y ont disparu.

Un plan pour fin 2018

Le bassin hydrographique Murray-Darling (sud-est), où le virus doit être en premier libéré vers la fin de 2018, est particulièrement touché par ce fléau, puisque les carpes représentent 80 à 90% de sa biomasse de poissons. « Les carpes sont le pire parasite d’eau douce en Australie », a-t-il affirmé dans un communiqué. « Les mesures de contrôle actuelles, les pièges, la pêche commerciale (…) sont coûteuses et globalement inefficaces. » Mais une forme de virus de l’herpès, l’Herpesvirose type-3 de la carpe (CyHV-3 ou KHV), s’est révélée efficace. Ce virus s’attaque notamment aux reins, branchies et foie du poisson.

Selon l’Agence française nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), la mortalité est observée entre cinq et 24 jours après contamination et peut atteindre 100% du bassin si la température est favorable. « Nous avons vu dans des lacs au Japon (…) que 70% de la population de carpe européenne a disparu en deux semaines », a indiqué M. Joyce. Son collègue du ministère des Sciences Christopher Pyne, qui a affublé ce programme du surnom de « Carpageddon », a assuré de son côté que le virus était spécifique à la carpe et n’avait aucun impact sur l’homme. « Soudain, il y aura littéralement des centaines de milliers, si ce ne sont des millions, de tonnes de carpes mortes dans le fleuve Murray », a prédit M. Pyne.

 

source l’indépendant : http://www.lindependant.fr/2016/05/04/l-australie-va-utiliser-le-virus-de-l-herpes-pour-lutter-contre-l-invasion-de-carpes-dans-ses-fleuves,2193977.php

Articles plus anciens «